Redoublement interdit en PACES

PACES.jpg

A Paris, le redoublement sera prochainement interdit pour les PACES. Une idée absurde pour tous ceux qui on passé cette épreuve. 

C’est un tremblement de terre pour les PACES, que rapporte le « Quotidien du pharmacien ». La première année d’étude, réputée pour sa difficulté, ne sera plus redoublable dans certaines facultés. Pourtant, le redoutable couperet du concours de fin de première année conduisait beaucoup d’étudiants à envisager cette « première année » comme un cycle de deux ans avant de décrocher le sésame permettant de continuer sa scolarité. Mais dès la rentrée 2018, certaines universités, notamment en Île-de-France (Paris V, VI, VII), ne permettront plus de se réinscrire en première année commune aux études de santé (Paces).

Pour Jean-Louis Beaudeux, doyen de la faculté de pharmacie Paris Descartes (Paris V) interrogé par France info, l’idée est « de ne pas faire perdre de temps à l’étudiant avec un redoublement. (…) Le principe général est de réorienter activement les étudiants en échec à l’issue de la première année ». Les recalés de cette première année pourront en effet rejoindre d’autres licences scientifiques.

Seconde chance

« Nous sommes très attentifs à ce qu’il existe une seconde chance, explique à France info la Fage, syndicat étudiant. « Cette seconde chance peut prendre une autre forme que le redoublement. » Un principe auquel est aussi attaché Jean-Louis Beaudeux : « on ne revient pas sur le principe d’une deuxième chance ». Pendant sa troisième année de licence, l’étudiant recalé aura la possibilité de suivre des enseignements complémentaires qui lui donneront accès au dispositif Alter-Paces. Celui-ci permet, après un concours, de finalement rejoindre la terre promise : la seconde année des études de médecine.

Cependant toutes ces déclarations semblent en décalage totale avec la réalité du terrain. Nous connaissons tous des étudiants qui n’acquièrent la maturité nécessaire au concours qu’après une première année. My medecine est bien évidemment contre cette réforme, et nous nous exprimeront en ce sens très prochainement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s