La Corpo de Caen va trop loin

caen-enquete-sur-des-bizutages-au-sein-de-la-corpo-medecine_4

Les faits cités ici devraient être bannis, car ils donnent une mauvaise image de nos études. Le week-end d’intégration à la faculté de médecine de Caen a donc été annulé. En cause : des faits de bizutage présumés. Une enquête a été ouverte.

Des étudiants à genoux, les yeux bandés, les mains liées et recouvertes de substances indéfinies, des photocopies de seins d’étudiantes qui ornent un pan de mur dans le local ou encore des incitations au viol… L’association des étudiants en médecine La Corpo, à Caen a vu son week-end d’intégration annuler après l’ouverture d’une information judiciaire pour bizutage.

Un dossier dans lequel s’accumulent les photos, les témoignages, des captures d’écran ou encore des échanges publiés sur les réseaux sociaux. Sous une photo rappelant la loi sur le bizutage, une personne commente « M’ouai enfin… On peut violer les lois sans qu’elles ne crient… » Une seconde personne ajoute « pas que les lois… »

Le rapport au corps et les pratiques sexistes semblent omniprésents dans ces rituels d’intégration. Autre exemple, ces photos de « bifle » que l’on trouve dans le dossier, raconte Le Monde.  L’an passé, un des commandements préconisait même de « se faire bifler par Rosy avec son gode ». « Rosy » étant jusqu’en juin dernier, salarié de la Corpo, chargé du service de polycopie. Sur son site internet, du haut de ses cinquante ans, il se présente comme un artiste explorant les rituels étudiants.

D’autres gages « sont des incitations à faire des actes illégaux, allant de l’exhibitionnisme à faire des attouchements sexuels à des inconnus, ou encore tourner un film pornographique (faire un “Jacquie et Michel”) », continuent les syndicats.

Nous incitons bien sûr nos lecteurs carabins à plus de responsabilités…

Publicités

Un commentaire

  1. Ils semblent que vous êtes également étudiants en médecine et que vous devez également savoir le pouvoir qu’ont les médias à faire le buzz. D’autre part côtoyant plusieurs étudiants en médecine et ceux dans divers coin de la France, la fac de médecine de Caen est l’une des plus adéquate en terme de vie sociale, que cela soit lors de la Paces où les années qui suivent. Que des personnes n’aient pas appréciés leur week-end d’intégration soit, on ne peut pas plaire à tout le monde mais cependant dois je vous rappeler qu une promo de médecine c’est 200 personnes environs et si cela durait depuis des années on peut facilement arriver à des milliers d’étudiants. Hors dans tous les faits relatés seuls deux personnes ce sont opposés à cela. Également le week-end de bienvenue (et non de bizutage comme le fait dire les syndicats et la presse, d’ailleurs ironie du sort notre corpo avait changé le week-end d’intégration en week-end de bienvenue pour éviter ce genre de problème) n’est pas obligatoire, personne n’est forcés à venir et personne ne se fait exclure en cas de non participation. Tout cela relève du volontariat. De plus il est dit partout que la liste des commandements est à majorité des actes sexuels hors cela ne représente même pas 20% qui d’autant plus ne sont que des blagues (le commandement faire un « Jacquie Michel » personne ne l’a jamais fait et n’a eu à le faire car il a simplement était inscrit pour le commandement 69, je pense ne pas avoir à vous faire de dessin de la blague). On n’entend pas les témoignages de ceux qui ont passés des week-ends inoubliables, ou des témoignages défendant la mésinformation qui est faite par la presse.
    Cordialement

    Un étudiant en 2ème année.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s