Reçu primant sans prépa

PACES

Il fait partit de ces étudiants qui ont réussi leur PACES sans investir des milliers d’euro dans une école préparatoire. Il explique pour My Medecine, comment il a vécu sa PACES et les clés de sa réussite.

Suivez-nous sur la page Facebook de My Medecine pour ne rien rater. 

Quel type d’élève étais-tu au lycée ? As-tu eu une mention au bac?

J’étais bon élève convenable. J’ai eu le bac avec mention Assez bien. J’ai toujours aimé les matières scientifiques. Même si je regrette de ne pas m’être plus investit dans les matière littéraire. Cela m’aurait sans doute aidé pour la PACES. J’ai réussi mais j’aurais été plus serein.

« J’ai décidé de faire médecine en fin de terminale »

Comment as-tu vécu ton année de PACES

Je dois dire que c’est un choc. J’ai commencé l’année sans vraiment avoir conscience de la charge de travail. Mais après avoir pris une « gifle » lors des premières colles du tutorat je me suis vite repris en main. C’est une année difficile, physiquement, mentalement et socialement. On perd pas mal de relation avec le monde extérieur. Mais c’est important de se garder des moments pour soi pendant l’année.

Pourquoi ne prendre que le tutorat et ne pas intégrer une prépa ?
Je suis contre les prépas, je n’en ai jamais faite. Je comprends les étudiants qui font cette démarche, mais je vomis les gens qui offrent ce genre de services. Cela s’appelle vendre du vent selon moi. Dans ma fac il y a ce que l’on appelle le tutorat, il est très performant et au niveau des statistiques, il supplante largement les organismes privés, sauf qu’il coûte 20 euros par an seulement…
Les prépas privées sont hors de prix, et pas du tout adaptées puisqu’elles ne sont pas soutenues par les professeurs qui rédigent le concours final.

Après si vraiment vous avez beaucoup d’argent ça peut toujours être une aide supplémentaire, mais pour moi la base de la réussite en PACES c’est la régularité et l’entraînement. Apprenez les cours du matin le jour même, faites des fiches, refaites les annales et les ED des profs, c’est ça qui paye.

Quels conseils donnerais-tu aux futures PACES ?

Renseignez-vous bien sur deux choses :
1) Les études. Et pas seulement sur la première année, recueillez des avis d’étudiants de tous niveaux, pour être sûrs que vous êtes prêts à vous engager là dedans.
2) Le métier. Parlez-en à votre médecin, on fantasme souvent ce métier, il faut vraiment savoir ce que c’est que d’être médecin de nos jours. Aimez-vous ce métier au point de supporter les études qui y mènent ?

As-tu une idée de ce que tu veux faire à l’avenir ?

Je ne sais pas trop. J’attend de voir les cours et surtout les stages hospitaliers. Pour le moment je un intérêt pour la neurologie, mais je ne suis sur de rien. Je vais me concentrer sur les vacances pour le moment.

A lire : Laura : reçue primante et sans prépa.
Débora : brillante primante

Publicités

3 commentaires

  1. Bravo Julian pour ta motivation sans faille au cours de ta Paces, de tes deux P2 et de tes nombreux Crits. Comme tu dis « Toujours vouloir faire mieux et être ambitieux »te correspond parfaitement. Je suis de tout coeur avec toi pour ta première troisième année #objectifzerorattrapages
    Bisous, ta Mamie

    J'aime

  2. Franchement moi je dis la classe. J’étais dans la même situation, élève moyen au lycée, je suis aujourd’hui en 5ème année dentaire, parce que j’ai jamais rien lâché. C’est comme le sport de haut niveau.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s