Débora : brillante primante

20217443_1521912711162451_579769139_nDébora est une étudiante brillante. Bac avec mention très bien, Débora réussit la PACES primante. Elle admet que c’était une année difficile, mais a envie d’aider les futures PACES à passer ce cap. Elle répond aux questions de My Medecine et nous décrit son année.

Quel type d’élève étais-tu au lycée? As-tu eu une mention au bac?

Au lycée, j’avais plutôt de bonnes notes, mais pour ça je ne travaillais quand même pas mal, pas autant que pendant la PACES c’est certain.

J’ai eu le bac S spé SVT mention très bien.

Comment as-tu vécu ton année de PACES

Je ne le cache pas, c’était une année très difficile. Pour moi ce qui a été le plus dur à gérer était le stress et la saturation d’apprendre les cours à la fin de l’année.
Le rythme était très intense, mais je m’autorisais quelques sorties, c’est ce qui m’a permis de tenir toute l’année je pense. En général, je prenais un soir dans le week-end, pour prendre l’air ou voir du monde, je ne rentrais pas tard évidemment. Ça me permettait de me changer les idées et de repartir en forme pour la semaine à venir.
Je dois dire que cette année m’a quand même apporté du positif. Je me suis rendu compte que j’avais envie de profiter des petites choses de la vie qui me paraissaient banales avant la PACES.

Quelle était ton organisation de révision? Semaine/weekend/vacances

Pour apprendre mes cours, j’ai fait beaucoup de fiches, même si ça me prenait énormément de temps…
Quand j’avais cours le matin, je fichais les cours du matin pendant l’après-midi. En général je n’arrivais pas à tout finir dans l’après-midi. Dans ces cas-là, je rattrapais mon retard le week-end. Si j’avais rattrapé tout mon retard, je finissais mon week-end en travaillant les matières qu’il y avait à la colle du tutorat le mardi soir.
Si j’avais cours l’après-midi, le fonctionnement était le même sauf que je fichais mes cours le soir et le lendemain matin.
Pour donner une petite idée d’une journée type pendant le week-end :
– 6 h 30 : réveil

– 6 h 30 — 7 h 15 : petit dej, douche, etc.
– 7 h 15-13 h : fiches/révisons
– 13 h — 13 h 45 : repas
– 13 h 45-16 h : fiches/révisons
– 16 h — 16 h 15 : petite pause goûter
– 16 h 15-20 h : fiches/révisions
– 20 h — 21 h : repas
– 21 h — 22 h 30 : fiche/révisons

J’avais le même rythme pendant la semaine sauf que j’étais en cours la demi-journée.
Pendant les vacances d’été, je n’ai touché à aucun cours jusqu’à la prérentrée du tutorat. Il faut profiter de l’été pour se reposer et surtout profiter.
Pendant les vacances de Noël, c’est pareil, c’est les seules vacances de l’année alors on en profite ! Je n’ai pris aucune avance pendant ces vacances.

"Je considère le tutorat comme un droit à l’égalité."

Pourquoi ne prendre que le tutoratet ne pas intégrer une prépa?

Je ne dirai pas que le tutorat est meilleur qu’une prépa ou l’inverse, mais ce que je peux dire c’est que le tutorat a ses avantages. Déjà, le tutorat est gratuit, le but étant de donner une aide à tous les étudiants. Je considère le tutorat comme un droit à l’égalité.

Comme beaucoup d’étudiants sont au tutorat, les classements aux colles sont plutôt représentatifs.
Ensuite, les tuteurs sont très investis et présents. Comme ce sont des étudiants de 2e et 3e année, ils savent ce qu’est la PACES. En plus de donner des cours de qualité, ils sont aussi là pour le soutien moral !

Quels conseils donnerais-tu aux futures PACES?

Ne vous torturez pas en imaginant que cette année est horrible. C’est vrai que c’est dur, mais ce n’est qu’une fois que vous y serez, que vous comprendrez comment vous allez vivre cette année. Avant ma PACES, je n’imaginais pas que c’était possible de travailler. J’ai d’ailleurs réussi à m’aérer la tête une fois par semaine. Pendant votre année, prenez des pauses quand c’est nécessaire !

Une fois que l’année commence, essayez de vous y mettre le plus vite possible ! Essayez plusieurs méthodes jusqu’à trouver la vôtre. N’hésitez pas à vous remettre en question et à changer de méthode si vous n’êtes pas efficaces.

Un autre conseil : avancez à votre rythme. Si vous arrivez à apprendre vos cours rapidement tant mieux, mais si, comme c’était mon cas, vous avez besoin de beaucoup de temps pour chaque cours, prenez le temps nécessaire. Il vaut mieux voir ses cours correctement et lentement plutôt que rapidement en oubliant les détails.

Essayez d’aimer ce que vous apprenez, d’y trouver de l’intérêt, ça rend l’apprentissage plus facile.
Un dernier conseil, pendant votre année, si ça ne va pas, n’hésitez pas à en parler. Que ce soit à votre famille, à vos amis, à vos tuteurs… Cette année n’est pas facile, il ne faut pas se renfermer sur soi dans les moments difficiles.

As-tu une idée de ce que tu veux faire à l’avenir?

Pour l’instant, je voudrais m’orienter vers la psychiatrie. Mais j’attends de découvrir les différents métiers avec les stages.

A lire : Julien, réçu primant, sans prépa, que personne ne voyait réussir
             Laura : reçue primante et sans prépa.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s